Les thés de Bernie

Art du thé

Cette page me tiens particulièrement à cœur. En effet, il n’y aurait de thé sans ART du thé ! Rendons ses lettres de noblesses prioritairement à la Chine, puis au Japon, Taïwan, la Corée, …. pour la création et la réalisation de pures merveilles depuis de nombreux siècles.

Au sein de ma maison de thé, je tiens plus particulièrement à mettre en avant le magnifique travail de  » jeunes  » artistes – artisants – céramistes français.

Un espace leur est désormais dédié ! Avec toute ma reconnaissance pour la belle énergie transmise dans leurs réalisations. Et c’est pour cela que j’ai choisi de vous proposer les céramistes suivants. Je laisse le soin à chacune et chacun de se présenter, de parler de leur parcours, de leurs créations et surtout du sens qu’ils souhaitent donner à leur expression. De bien beaux bols et/ou tasses à thé, chawans, …., théières en porcelaine ou en grès, gaïwans, hohins, …… Et surtout de très belles personnes à découvrir …….

Jé le potier

Chawan

Gaïwan

théière Gong Fu Cha

Hohin en grès

Jé le potier
15 rue de la Perception
03300 Cusset - France

http://www.theiere-tasse.com/fr

https://www.facebook.com/je.lepotier

« J’ai choisi la céramique comme activité professionnelle, autant que la céramique m’a choisi pour m’aider dans mon cheminement personnel.
Fabriquer un objet de mes mains, c’est prendre le risque de me voir tel que je suis, sans mots, sans artifice.
Chaque pièce réalisée raconte à la fois, ce que je suis, mon niveau de compétence, mes aspirations, mon état d’esprit, mon regard sur la vie, mais aussi, ce que je souhaite partager !
Etre en contact avec un objet fabriqué par la main d’un homme ou d’une femme, c’est faire se rencontrer deux univers différents, et en même temps liés par la résonance que provoque l’objet ; j’aime, j’aime pas. Ca me parle, ça me parle pas.

Mon travail réside dans la tentative de matérialiser, dans un bol, une théière, une jarre… une intention, avec le souci du respect de la fonction. Il s’agit d’un processus qui a débuté en 2014, sans savoir quand il se terminera.
Quelle est cette intention ?
Peu importe les mots, les pièces parlent d’elles mêmes. L’important c’est ce qu’elles vous apportent !

Bon thé. »

Jérôme.



Manon Clouzeau

28, rue saint Jacques
16390 Aubeterre-sur-Dronne

https://manonclouzeau.com/

https://www.facebook.com/manon.clouzeau

J’ai façonné mon premier bol à l’âge de treize ans. Il était rond, il était plein, il était jaune. Puis pendant cinq ans, entre Paris, Bruxelles et Genève, j’ai étudié les Arts. Au cours du printemps 2015, j’ai ouvert à la campagne « Kaïros, la Galerie des Bols ». Un espace de 56m2 au coeur d’une maison de pierre dédié aux matières argileuses.

Mon univers c’est créer autour du bol et j’ai le plaisir de vous les présenter.

Lui que je tourne avec conscience et joie comme s’il était une petite graine pleine de vie que je colore. Cette pratique matérialise et nourrit mes réflexions sur notre nature tant sauvage qu’humaine.



l'atelier d'Amelius

chawan raku noir

chawan raku noir

chawan raku rouge

chawan raku orange

chawan raku blanc

La Davalade
Lieu-dit le Laurel
19150 Pandrignes - France

http://latelierdamelius.fr/

https://www.facebook.com/latelierdamelius/

Installé en Corrèze depuis quelques années, mon travail en terre est entièrement dédié à la production de céramiques pour le thé. Il s’inscrit plus particulièrement dans la tradition japonaise du Chanoyu (cérémonie du thé), dans le respect de la production ancestrale de la famille Raku.

Inspiré par les maîtres potiers japonais, coréens et chinois, je façonne l’argile par pincements ou enlèvement de matière, sans la tourner. Travail philosophique autant qu’esthétique, basé sur l’observation continue des mouvements naissants du geste, sur leurs équilibres, sur l’énergie et le souffle dégagé par la matière.

Puis vient le travail complexe de l’émail et des cuissons…. et celui des joies et déceptions. L’incertitude permanente du résultat au moment du défournement, l’apparente reproduction d’un processus de cuisson simple, de la maîtrise de ses paramètres, m’oblige à une remise en question permanente sur laquelle se construit mon expérience de potier et de vie.

Thomas Petot